18 janvier 2007

Mon meilleur ami

meilleur_amiMon meilleur ami:
    Comment se faire des amis quand on est chiant, con, et égocentrique.

    François est marchand d'art. Son associée parie qu'il n'a aucun ami, que des et lui, con qu'il est, tient le pari pour lui prouver qu'elle a tort.Il tombe sur Bruno, chauffeur de taxi qui noue facilement contact avec les gens et qui a pour passion la connaissance. C'est une bête de concours à maillon faible, jéopardy, n'importe quoi, sauf qu'il a un trac pas possible, et c'est ça qui l'a fait échouer aux castings. François va demander à Bruno de lui apprendre à se faire des amis

    Le point de départ sort d'on ne sait où. Ils viennent à parler du pari très rapidement, presque confusément. Ca fait étrange. La quête de l'ami au début est un peu... chiante, faut l'avouer. Mais quand le duo commence à ne plus se lâcher, là ça devient intéressant. Les 2 personnages sont très différents dans la société, mais ils se rapprochent par endroits. Si l'un est sans ami par la faute de comportement, l'autre, l'est par choix. Un ami c'est quelqu'un à qui on donne sa confiance, et en qui on peut avoir confiance. Ces  deux-là n'y parviennent pas.
    Même si le film est très sympa, il n'est pas exceptionnel en lui-même. C'est ce qu'il amène qui est important. Personne se demande comme le héros, comment on se fait des amis, ou si on le fait, c'est à soi-même. On ne demande pas à des amis comment ils ont fait pour devenir amis. Avec ce film, on prend conscience un instant que l'amitié est une richesse, et on se met à rejouer la folie des grandeurs (Il est l'or ,mon seigneur!), en faisant le compte de son petit pécule. Les simples connaissance, les copains, les amis, les meilleurs amis...
    Personnellement, je suis plutôt pas mal loti, car si je me retrouve dans le héros (c'est vrai que c'est très bizarre l'approche pour devenir ami), des amis, moi, j'en ai. Des plus ou moins intimes, mais toujours de très bons amis. Des personnes sur lesquelles je peux compter, aussi sûrement que sur un boulier, et pour lesquelles (même si je préfère qu'ils évitent d'en profiter), je suis prêt à donner de moi-même.

    Donc le film est très bon, surtout humainement que cinématographiquement. On peut quand même regretter de ne pas avoir plus de renseignement sur le pourquoi du caractère de François.

Posté par Snake11 à 02:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Mon meilleur ami

    Je peux témoigner...

    Tu as déjà donné de toi même pour moi, et hmmmm, c'était bon !
    ;o)

    Posté par Snoow, 18 janvier 2007 à 08:21 | | Répondre
  • Rôôôô l'aut' tout d'suite des trucs sexuyels!

    Posté par stephen, 18 janvier 2007 à 10:08 | | Répondre
Nouveau commentaire